Aucune de mes mains ne fait mal

D’un côté d’un rideau, 2 projections vidéo : un homme qui marche lentement et une main qui tente d’écrire. Les images sont projetées sur des écrans munis de senseurs qui transforment la lumière en impulsions électriques pour 300 relais et diodes électro-luminescentes de l’autre côté. De plus, 23 haut-parleurs sur le plancher jouent une trame sonore de piano et de sons sourds. Présenté à Vox, Montréal, en 2005 et à L’Oeil de Poisson, Québec, en 2009.

On one side of a curtain, there are 2 video projections: of a man walking very slowly on one screen and of a hand trying to write on the other. The screens include photosensors that translate the light parts of the video into electric signals, triggering 300 electric relays and leds on the other side of the curtain. There are also 23 loudspeakers spread on the floor playing a soft piano music and some low beat sounds. Shown at Vox, Montreal, 2005 and L’Oeil de Poisson, Quebec, 2009.

 

aucune-500-2
aucune-500-3
aucune-500-1
aucune-500-4
aucune-500-5